Archives de Catégorie: Photos / Pictures

Vitrines de Fauchon, Place de la Madeleine, décembre 2010 / Windows of Fauchon, Place de la Madeleine, December 2010


Publicités

2 Commentaires

Classé dans Photos / Pictures, Restos / Restaurants, Shopping / Shopping

Les Champs-Elysées en décembre… / The Champs-Elysées in December…



2 Commentaires

Classé dans Monuments / Monuments, Photos / Pictures

Mon beau Paris d’hiver / My pretty winter Paris


On le sentait depuis quelques jours déjà : les grosses écharpes, le ciel gris, la fumée sortant de nos bouches, les vitrines décorées et illuminées des grandes galeries, la musique de Marry Poppins dans ces mêmes vitrines, le Jingle Bells dans les magasins, les gros paquets colorés que l’on commence à voir dans les bras des Parisiens, les guirlandes, les moufles, les sapins, et plus particulièrement celui décoré de canettes de bières dans ce pub à deux pas de mon travail, les pare-brises gelés, les lèvres gercées, le froid glacial qui nous saisit en sortant de la maison chaque matin, la nuit qui tombe de plus en plus tôt, les volets que l’on ferme de moins en moins tard, le bon feu de cheminée que l’on imagine juste là, en face du canapé, les calendriers de l’Avent qu’il va bientôt falloir acheter, les étals remplis de chocolats qui n’attendent que d’être mangés…

… et aujourd’hui les premiers flocons sur la capitale… l’hiver est là, Noël approche !

Le Paris d’hiver est froid, glacial, sombre et parfois ensoleillé, impatient de voir revenir les premiers rayons de soleil du printemps mais en même temps si charmant, excitant et impatient d’être totalement recouvert de ce si beau manteau blanc qui lui va comme un gant !

Mon beau Paris d’hiver…

Photo : La Tour Eiffel sous la neige, le 16 décembre 2009. (AFP, Fred Dutour)

________________________

We can have felt it for a few days already : the big scarfs, the grey sky, the smoke coming from our mouthes, the enlighted and decorated windows in the galleries, the Marry Poppins music in the same windows, the Jungle Bells in the shops, the big colored packages we start seeing in the Parisians’ arms, the tinsels, the mittens, the Christmas trees and particularly the one decorated with cans of beer in the pub just next to my work, the frozen windscreens, the chappeds lips, the freezing cold which grips us when we leave home each morning, the night which arrives earlier and earlier, the shelters closed less and less late, the good chimney fire we imagine just here, in front of the sofa, the Advent calendars we’ll soon have to buy,  stalls full of chocolates just waiting for being eaten…

… and today the first flakes on the capital… winter is here, Christmas is coming !

The winter Paris is cold, freezing, dark and sometimes sunny, impatient to see again the spring rays of sunlight but in the same time charming, exciting and impatient to be totally covered with this so beautiful white coat which fits it like a glove !

My beautiful winter Paris…

Photo : La Tour Eiffel sous la neige, le 16 décembre 2009. (AFP, Fred Dutour)

Poster un commentaire

Classé dans Histoires parisiennes / Parisian stories, Photos / Pictures

A Paris, c’est déjà Noël ! / In Paris, it is already Christmas !


4 Commentaires

Classé dans Fourre-tout / Medley, Monuments / Monuments, Photos / Pictures, Shopping / Shopping

Gare Saint-Lazare, Vendredi 22h30 / Saint-Lazare Station, Friday 10:30 pm


Photo : MissaParis

2 Commentaires

Classé dans Fourre-tout / Medley, Photos / Pictures

Rencontre avec Sab Will, un photographe britannique amoureux de Paris / Meeting with Sab Will, a British photographer in love with Paris


Les étrangers aiment Paris. et Paris aime les étrangers. Les deux sont vrais. Et j’ai rencontré quelqu’un qui ne pourrait pas dire le contraire.

Son nom est Sab Will. Il est photographe. Il vit à Paris. Il n’est pas français mais britannique.
Nous nous sommes rejoints dans un salon de thé douillet répondant au nom de « Le Valentin », passage Jouffroy, avons bu une tasse de « thé des poètes », le temps pour Sab de me raconter son histoire…

MissaParis : Sab, tu es britannique. Pourquoi avoir choisi de vivre à Paris ?
Sab Will : Oui, je suis britannique. Je suis né en Ecosse et ma famille a déménagé en Angleterre quand j’avais 2 ans. Il y a 17 ans je me suis comme enfui du Royaume-Uni pour faire un tour du monde, afin de chercher l’inspiration. Comme je l’ai trouvé à Paris, je m’y suis arrêté pour jamais ne vraiment en repartir.

MissaParis : Donc tu as un lien très particulier avec Paris ?
Sab Will : Bien sûr, oui. En réalité Paris a pris la décision pour moi de rester. Paris m’a accaparé.

MissaParis : Tu es photographe, peintre, poète… Avant toute quand as-tu débuté la photographie ?
Sab Will : J’ai commencé il y a 20 ans au Royaume-Uni. Je suis un autodidacte car je ne suis pas très fan des gens qui me disent quoi faire et je suis incorrigiblement entêté. J’ai presque laissé tomber quand je suis arrivé en France en 93 mais m’y suis remis très sérieusement il y a quelques années après un séjour en Grèce.
C’est alors devenu clair pour moi que c’était un domaine dans lequel je devais m’impliquer, et la photographie numérique venait juste de concurrencer l’argentique et depuis  il n’y a pas de regard en arrière !

MissaParis : Comment la capitale française t’inspire-t-elle ?
Sab Will : Paris inspire ma photographie, et ma photographie donne vie à ma passion pour cette ville en particulier – aucun autre endroit n’a le même effet sur moi. Je ne préoccupe parfois pas de prendre un appareil photo quand je suis en vacances !
Je suis passionné par cette ville de différentes manières et à différents niveaux. Pour commencer,
‘Paris Set Me Free’ (Paris m’a libéré), dans tous les sens du terme, dit vraiment tout. je me sens créativement libéré et comme prisonnier en même temps.
Mais en tant que photographe de rue ne pensez pas que je prends des photos clichés de couchers de soleil derrière la Tour Eiffel chaque jour – loin de là !  Je dirais qu’environ 50% de mon travail que je publie sur le blog ‘ »Paris and I » comporte une sorte d’ironie ou indique que rien n’est parfait comme on voudrait que ce le soit… i

MissaParis : Tu publies tes photographies sur plusieurs sites que tu as créés. Pourrais-tu nous éclairer à ce propos ?
Sab Will : Mon principal site de création est le site Paris Set Me Free site. Ce nom vient d’un poème que j’ai écrit et qui est l’un des plus simples mais aussi l’un des plus significatif pour moi; c’est quand l’importance que Paris avait pour moi est devenue claire dans mon esprit.
Egalement, à côté de ces nombreux blogs, j’ai créé un nouveau site, Paris Photo Walks, pour me concentrer sur les photos de Paris. Mon but est de donner ma représentation photographique personnelle la plus complète de cette ville.

MissaParis : Mais pourquoi sur Internet ?
Sab Will : Parce que ce que j’aime avec Internet, c’est la possibilité de toucher des gens à travers le monde entier. Je publie une photo et 3 minutes plus tard un Australien peut la voir.

MissaParis : Et pourquoi plusieurs sites Internet et pas un unique ?
Sab Will : Pour que les gens puissent choisir par quoi ils sont intéressés : la photographie, la peinture, la poésie…

MissaParis : Tu sembles avoir tant de passions…
Sab Will : Un de mes plus gros problèmes a toujours été que j’essaie de faire  trop de choses qui finissent par être de la merde. A ce jour j’ai finalement réussi à me restreindre à une poignée de domaines artistiques, et je travaille à la folle production de photos et de peintures et de mots qui je l’espère auront un certain sens pour quelqu’un, à commencer par moi !
Paris est un peu comme un cœur déversant des couleurs et des mots et des pixels tout autour de mon corps ! Si quelqu’un m’enlevait cela, je ne sais pas ce que je deviendrais.

MissaParis : Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur tes projets en peinture ?
Sab Will : J’ai imaginé un concept autour de l’idée d’infini avec 9 carrés que l’on peut faire bouger afin de créer sa propre composition. C’est une peinture qui n’a ni début ni fin. C’est une métaphore de la vie. Cela semble complet et lorsque l’on bouge certaines parties, cela en créé une nouvelle. C’est comme la rivière de la vie, avec toutes les générations. Les gens peuvent choisir leur propre configuration.

MissaParis : Et quel est ton projet projet ?
Sab Will : L’art de rue ! Et ce un morceau no-officiel de Paris…
[Depuis l’interview ce projet a abouti et vous pouvez le voir en cliquant ici.]

MissaParis : Maintenant l’habituelle question MissaParis ! Quel est ton endroit préféré à Paris ?
Sab Will : C’est une drôle de question… à laquelle il est impossible de répondre !
J’adore la Tour Eiffel évidemment; j’essaie de prendre des photos différents à chaque fois. Mais j’aime aussi les parcs : le Parc Montsouris, le Parc Georges Brassens… Je pense paris dans son ensemble !

MissaParis : Et aurais-tu une bonne adresse à conseiller aux lecteurs de MissaParis ?
Sab Will : Peut-être ce salon de thé  où nous sommes en ce moment-même, « Le Valentin ». Et toutes les curieuses boutiques de ce magnifique passage.
[Passage Jouffroy, dans le 9ème arrondissement.]

MissaParis : Un dernier mot pour MissaParis ?
Sab Will :
Je te souhaite bonne chance et continuerai de lire avec plaisir ton blog pendant encore très longtemps !

Encore mille merci à Sab Will pour cette incroyable rencontre  et la séance photos ! Plus qu’une interview, Sab Will m’a également montré une de ses peintures et sa façon d’attendre derrière une fenêtre pour la bonne photo…
Sab Will un « vrai artiste parisien » à découvrir…

Photos : MissaParis sur une idée de Sab Will.

_________________

Foreigners love Paris. And Paris loves foreigners. Both are true. And I just met someone who couldn’t say the contrary.

His name is Sab Will. He is a photographer. He lives in Paris. He is not French, but British.
We met in a cosy salon de thé called « Le Valentin », passage Jouffroy, drank  a cup of « thé des poètes », the time for Sab to explain me his story…

MissaParis : Sab, you are British. Why have you chosen Paris to live in ?
Sab Will :Yes, I am British. I was born in Scotland and my family moved to England when I was 2. 17 years ago I kind of wanted to run away from UK and to go around the world, looking for inspiration. As I found it in Paris I stopped there and quite never left it.

MissaParis : So you have a particular link with Paris ?
Sab Will : Of course, yes. In fact the decision to stay was made for me by Paris. Paris grapped me.

MissaParis : You are a photographer, a painter, a poet… First of all when did you start the photography ?
Sab Will :
I first got into photography over 20 years ago in the UK. I’m self-taught because I’m not a big fan of people telling me what to do, and irritatingly stubborn. I pretty much dropped it when I came to France back in ’93, but got back into it in a big way a few years ago following a stay in Greece.
It became clear to me that this was a great area to get into, and digital photography was just starting to rival traditional SLRs, and since then there’s been no looking back !

MissaParis : How does the French capital inspire you ?
Sab Will : Paris inspires my photography, and my photography breathes life into my passion for this city in particular – no other place has anything like the same effect on me. I sometimes don’t even bother taking a camera with me when I go on holiday !

I’m passionate about the city in many different ways and on many different levels. For a start, ‘Paris Set Me Free’, in all its senses, really says it all. I feel creatively liberated and yet some sort of sweet prisoner at the same time.

But as a street photographer don’t think I’m taking chocolate box postcards of sunsets behind the Eiffel Tower every day – far from it! I’d say that roughly 50% of my work, such as my words-and-image vignettes I publish on the ‘Paris and I’ blog, include some sort of irony or indication that not everything is as perfect as we would like to kid ourselves it is…

MissaParis : You publish your photographies on many websites you created. Could you enlight us about that ?
Sab Will : My main creative hub is the Paris Set Me Free site. This name came from a poem I wrote which is one of my simplest but also most significant for me; it’s when it became clear in my own mind just how important Paris was for me.
Also, apart from a lot of blogs, I’ve just started a new site, Paris Photo Walks, to focus on my Paris photography. My aim is eventually for it to be the most complete personal photographic record of the city out there.

MissaParis : But why on the Internet ?
Sab Will : Because what I like of Internet, that is the possibility to touch people all over the world. I publish a photo in Paris and 3 minutes later an Australian will be able to see it.

MissaParis : And why several websites and not just one ?
Sab Will : Because people can choose what they are interested in : photography, painting, poetry…

MissaParis : You seem to have so many passions…
Sab Will
: One of my biggest problems has always been that I try to do too many things and end up being pretty crap at all of them. Right now I’ve finally managed to restrict myself to just a handful of artistic domains, and I’m working like crazy producing photos and paintings and words which I hope will have some sort of meaning for someone, starting with me !
Paris is a bit like a creative heart pumping colours and words and pixels around my body ! If someone took that out of me I don’t know what I’d be.

MissaParis : Could you tell a little more about your projects in paintings ?
Sab Will : I have imagined a concept about the idea of infinite with 9 squares and moving them you can create your own composition. This is a painting with no beginning and no end. It’s a metaphore for life. That seems to be complete, and when you move some parts of it, it creates a new one. This is like the river of life, with all the generations. People can choose their own configuration.

MissaParis : And what is your next project ?
Sab Will : Street art ! And it will be an unofficial part of Paris…
[Since we made the interview this project has been realized and you can see it clicking here.]

MissaParis : Now the MissaParis question as usual ! What is your favorite place in Paris ?
Sab Will : That’s a funny question… and imposssible to answer !
I love the Eiffel Tower of course; I’m trying to take different pictures each time. But I also like the parks : the Parc Montsouris, the Parc Georges Brassens… I think Paris entirely !

MissaParis : And do you have a good address to advise to the MissaParis readers ?
Sab Will : Perhaps this salon de thé where we are right now, « The Valentin ». And all the curious shops in this beautiful passage.
[Passage Jouffroy, in the 9th arrondissement.]

MissaParis : A last word for MissaParis ?
Sab Will :
I wish you luck and will continue to enjoy reading your blog for a long time to come !

Many thanks again to Sab Will for this amazing meeting and the photo shoot ! More than an interview, Sab Will showed me one of this paintings, his way to wait behind a window for the good picture…
Sab Will a « real Parisian artist » to discover…

Photos : MissaParis upon Sab Will’s idea.

2 Commentaires

Classé dans Bars / Cafés, Interviews / Interviews, Photos / Pictures, Poésie / Poetry

Vitrine de l’épicerie fine Fauchon, Août 2010 / Window of the delicatessen Fauchon, August 2010


Photo : MissaParis

3 Commentaires

Classé dans Fourre-tout / Medley, Photos / Pictures, Shopping / Shopping