Archives de Tag: Bijoux

Un peu de Hollande à Paris ! / A little of Holland in Paris !


La Hollande ?

C’est l’endroit que je préfère après Paris ! Ayant eu la chance d’y vivre quelques mois, j’ai pu y découvrir (entre autres) HEMA.

Si vous ne connaissez pas, vous allez connaître ! Le premier magasin parisien vient d’ouvrir ses portes il y a quelques jours (il en existait déjà un à Créteil).

Le concept ? Un mélange d’Ikea-Alinéa-Monoprix où l’on peut trouver du maquillage, des objets déco, des articles papeteries, ustensiles de cuisine et j’en passe !

Et tout près de chez nous désormais !

Petit bémol cependant : le magasin parisien est bien moins grand que le hollandais : dommage qu’il n’y ait pas de vêtements adultes…

Mais mieux vaut un petit peu de Hollande à Paris que pas du tout !

HEMA
118, rue Rambuteau
75 001 Paris
Métro Les Halles ou Etienne Marcel

_________________________

Holland ?

That’s the place I prefer after Paris ! Having had the luck for a few months, I could discover (between other things) HEMA there.

If you don’t know it, you will ! The first Parisian shop has just opened its doors a few days ago (there has been already one in Creteil).

The concept ? A mix of Ikea-Alinéa-Monoprix where we can find make-up, decoration objects, paper staff, kitchen wares and I forget things !

And just next to home now !

Little reproach however : the Parisian shop is really less big than the Dutch one : pity that there are no adult clothes…

But better to have a little of Holland in Paris than nothing !

HEMA
118, rue Rambuteau
75 001 Paris
Métro Les Halles or Etienne Marcel

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Bons plans / Good tips, Fourre-tout / Medley, Shopping / Shopping

« Le Fermoir » ou la jolie boîte à bijoux d’Elise… / »Le Fermoir » or the nice jewel box of Elise…


Paris est souvent synonyme de raffinement, de mode, du petit truc qui fera la différence. Et si c’était un bijou ?

Elise est la créatrice du « Fermoir », une collection de bijoux qu’elle invente au gré de ses envies et qu’elle monte de ses propres mains (Elise coud, coupe, soude au chalumeau – qu’elle a allumé devant moi!).

C’est chez elle qu’elle accepte de m’accueillir. Nous commençons à parler, elle déballe devant moi ses dernières pièces. Toutes ces jolies couleurs, ça brille, ça scintille devant mes yeux ébahis et émerveillés face à tous ces bracelets et colliers !

Et c’est avec une grande simplicité que cette jeune auto-entrepreneuse m’explique le pourquoi du comment…

MissaParis : Elise, pourrais-tu nous expliquer la naissance du « Fermoir » ?
Elise : J’ai toujours aimé créé et un jour, avec les conseils d’une amie joaillière, j’ai commencé à créer mes propres bijoux.

MissaParis : Quelles sont tes inspirations, les matériaux que tu utilises?
Elise :
J’ai toujours aimé les bijoux fins mais j’en trouvais finalement peu dans le commerce ! J’ai voulu créer des bijoux à un prix abordable que l’on ne voit pas sur tout le monde, à la fois chic et facile à porter. La collection des nœuds est par exemple réalisée avec du tissu vendu dans une petite mercerie près de chez moi.
La confection des nœuds m’a permis de mettre en pratique mes talents de couturière !
[Élise coud en effet elle-même tous les nœuds qui ornent ses bijoux]
Pour le reste, je me fournis rue du Temple : chaînes en laiton, en argent, en vermeil [argent recouvert de doré] mais également des pierres semi-précieuses telles que l’améthyste,
pierres de lune, serpentine, amazonite… mais aussi corail et nacre.
Certains éléments viennent de contrées plus lointaines comme Madagascar ou la Corée du Sud où je suis allée en voyage. Je ne les trouve pas en France.

MissaParis : Peux-tu nous parler un peu de tes collections ?
Elise : Oui, bien sûr mais
je ne sais pas si l’on peut vraiment parler de collections. Je parlerais plutôt de « styles » imaginés au fil de mes envies et de mes trouvailles. Les créations « A bow for Emma » [du prénom de la femme du créateur du tissu Liberty] avec les nœuds en tissu liberty, les plus originales ; celles avec les anneaux en argent, et puis le reste, souvent des pièces uniques.

MissaParis : Maintenant que tu nous as donné envie d’acheter les bijoux du « Fermoir », où sont-ils vendus ?
Elise : J’organise des ventes privées dont vous pouvez trouver les dates sur le site du « Fermoir » [cliquez-ici. Les dates seront également indiquées au fur et à mesure à la suite de cet article].
J’ai également participé à un « Jeudi Discovery » qui permet à différents jeunes talents, artistes, créateurs… de se faire connaître.
Il est également p
ossible de commander directement via ce même site.
Depuis quelques semaines, mes bijoux sont vendus dans le magasin « Out », rue Tiquetonne et plus récemment chez Sarah Nedjaï, une boutique située au 109 rue du Faubourg Poissonnière.
Et il y aura peut-être d’autres points de vente d’ici peu…

MissaParis : Et pourquoi « Le Fermoir » au fait ?
Elise : Trouver un nom n’a pas été facile ! Tous mes amis y ont mis leur grain de sel, et c’est finalement « Le Fermoir » qui a été retenu.
Le côté un peu rétro, simple et élégant correspond bien à mes créations.

MissaParis : C’est vrai que ce nom me fait penser à une petite boutique  qui serait un peu rétro, dans le style de tes bijoux…
Pour finir, la question MissaParis ! Y aurait-il un endroit que tu voudrais nous conseiller à Paris ?
Elise (après plusieurs minutes de réflexion, il n’est pas si facile de choisir un seul endroit!) : Oui, j’adore découvrir de nouveaux endroits, des petits restos. J’adore le quartier du Faubourg Saint-Denis : c’est un quartier très vivant, très populaire, où se mêlent plusieurs cultures. Il y a par exemple le Bar « Chez Jeanette », le restaurant « La Cordonnerie » rue Saint-Denis, ou encore ceux de la cour des petites écuries… on y trouve même des endroits où le couscous est à volonté ! [A tester, bien évidemment!]


Le Fermoir, c’est où ? Sur Facebook, chez Out, au 9 rue Tiquetonne, dans le 9ème arrondissement et chez Sarah Nedjaï, au 109 rue du Faubourg Poissonnière, dans le 10ème arrondissement.


Bagues, boucles d’oreilles, bracelets, colliers et sautoirs de 10 à 25 €.

Rendez-vous sur le Blog MissaParis à la rentrée pour découvrir la nouvelle collection « Le Fermoir » et pour participer à un jeu concours…

Propos recueillis par MissaParis.
Photos : Le Fermoir.

_____________________

Paris is often synonymous of refinement, of mode, of the little something which makes the difference. What if that was a jewel ?

Elise is the creator of the « Fermoir » (literally « crasp »), a jewel collection she creates according to her envies and that she makes thanks to her own hands  (Elise sews, cuts, welds with a blowtorch – that she switches on in front of me !).

That is at her place that she accepts to welcome me. We start speaking, she unpacks all her last pieces in front of me. All those colors, that sparkles, that s in front of my surprised and fascinated eyes face to all those bracelets and necklaces !

And that is with a big simplicity that this self-entrepreneur explains to me the story of the « Fermoir »…

MissaParis : Elise, could you explain how was « Le Fermoir » born ?
Elise : I have always liked creating and one day, with the advice of a friend who is jeweler, I started to create my own jewels.

MissaParis : What are your inspirations, the materials you use ?
Elise : I have always liked the thin jewels but I finally didn’t find much in shops ! I have wanted to create jewels with a reasonable price that we can’t see everywhere, both chic and easy to wear.  The bow collection is for instance made with fabric sold in a notions store next to my place.
The bow making has enabled me to practice my talents of dress maker !
[Élise sews by herself all the bows which decorate her jewels]
For the rest, I get everything form rue du Temple : chains in brass, in silver, in vermeil [silver covered by golden] but also semiprecious stones such as amethyst, moon stones,
serpentine, amazonite… but also coral and mother-of-pearl.
Some elements come from further lands as Madagascar or South Korea where I traveled. I don’t find them in France.

MissaParis : Can you talk a little about your collections ?
Elise : Yes, sure, but I don’t know if we can really talk about collections. I would say more « styles » imagined according to my envies and to my discoveries. The creations « A bow for Emma » [from the first name of the wife of the « Liberty » ‘s creator] with liberty bows, the most original ones ; those with the silver rings, and the others, which often are unique pieces.

MissaParis : Now that you made us wanted to buy jewels from the « Fermoir », where are they sold ?
Elise : I organize private sells that you can find the dates on the website of the « Fermoir » [click-here. The dates will also be constantly be added following this article].
I also participated in a « Jeudi Discovery » which enable to young talents, artists, creators… to make them known.
It is also possible to book directly on the web
site. For a few weeks, my jewels are sold in the shop « Out », rue Tiquetonne and more recently at Sarah Nedjaï‘s, a shop located at 109 rue du Faubourg Poissonnière.
And it may be other places soon…

MissaParis : And why the « Le Fermoir » by the way ?
Elise : Finding a name wasn’t easy ! All my friends horned in finding it, and that is finally « Le Fermoir » which was chosen. This retro, simple and elegant name fits well with my creations.

MissaParis : That is true that this name makes me think of a little shop which would be a little retro, in the style of your jewels…
Finally, the MissaParis question ! Could you advise us a place in Paris ?
Elise (after several minutes of thinking, that is not so easy to choose only one place !) : Yes, I love discovering new places, little restaurants. I love the Faubourg Saint-Denis area: that is a lively quarter, very popular, where several cultures are mixing. For example there is the Bar  « Chez Jeanette », the restaurant « La Cordonnerie » rue Saint-Denis, or also those of the cour des petites écuries… we even find places where we can eat unlimited couscous ! [We have to test it, of course !]

 

Le Fermoir, where is it ? On Facebook, at Out‘s, 9 rue Tiquetonne, in the 9th arrondissement and at Sarah Nedjaï’s, 109 rue du Faubourg Poissonnière, in the 10th arrondissement.


Rings, earings, bracelets, necklaces and long collars from 10 to 25 €.

Rendez-vous on the Blog MissaParis in September/October to discover the new collection « Le Fermoir » and to partipate in a competition…

Interview made by MissaParis.
Photos : Le Fermoir.

5 Commentaires

Classé dans Interviews / Interviews, Mode / Fashion, Shopping / Shopping, Sites Internet / Websites