Archives de Tag: Gourmandise

Vitrines de Fauchon, Place de la Madeleine, décembre 2010 / Windows of Fauchon, Place de la Madeleine, December 2010


Publicités

2 Commentaires

Classé dans Photos / Pictures, Restos / Restaurants, Shopping / Shopping

Un moment italien à Paris / An Italian moment in Paris


Paris, l’Italie, le café. Et j’ajouterais des blogueuses parisiennes.

Vous me suivez ?
Bon, je vous éclaire : ce soir, séance découverte du bistrot « l’espressemente » d’Illy Paris. Au menu, un cours sur la fabrication du café dispensé en français et en italien par un membre de l’Université du Café de Paris et une goûteuse italienne chez Illy depuis 30 ans !

Illy, c’est quoi ?
Il s’agit d’une marque italienne de café, à l’origine de la création de la première dosette à papier (par Ernesto Illy en 1974 – Eh non, Georges Clooney n’a rien inventé !).
Depuis 2003, Illy a installé sa première boutique hors d’Italie dans notre chère capitale.

Le concept ? Un bistrot chic tout de noir et rouge vêtu, bar en acier, choix de café Illy illimité. En prime, des produits 100 % made in Italie (même les pâtisseries, les sièges et une partie du personnel viennent de là-bas!) .

Au-dessus de la table centrale, un grand lustre pour le moins étonnant : des dizaines de tasses customisées  chaque année par un nouvel artiste (l’an passé, c’était au tour du cinéaste espagnol Pedro Almodovar).
Une farandole de tasses colorées pour le plus grand plaisir de vos yeux !

Sur le mur de droite, deux ombres de visages à l’aube d’un baiser (un clin d’oeil au café nommé désir ?), plus au fond , des photographies en noir et blanc de Sebastio Salgado, en hommage aux caféiculteurs, sur la gauche, le grand bar en acier, un des symboles du « concept esspressemente ».

Et là, vous vous demandez pourquoi j’ai parlé de blogueuses…
Et bien ce soir, nous étions 5 blogueuses parisiennes invitées à cette soirée dégustation où l’on a appris à goûter correctement du café (Fabiana, la « gouteuse pro » en goûte plus de 120 par jour !), que 120 millions de personnes travaillent dans le secteur agricole de la culture du café dans le monde, que l’arabica est meilleur que le robusta et même que Paris est une ville test pour l’implantation de nouveaux concepts à travers le monde !

Outre MissaParis, étaient présentes Eloise de ParisTempsLibre, Naïma des Bons Plans de Naïma, Sophie de Gourmetise et Anne d’ Une gourmande à Paris.

Au final, la découverte d’un lieu sympathique où boire un bon café italien, la rencontre de camarades blogueuses parisiennes, et tout ça devant une tasse remplie d’un assemblage de 9 cafés provenant de 15 pays différents : un peu de Pérou, d’Inde, du Brésil et d’où sais-je encore dans une simple tasse à Paris !

What else ?
(Phrase finale déjà utilisée, mais inévitable !)

Illy Esspressemente
13, rue Auber
75 002 Paris
Métro Opéra

________________________

Paris, Italy and coffee. And I would add Parisian blogwriters.

Do you follow me ?
I make it clear : tonight, discovery lesson in the Illy « Esspressemente » café in Paris. At the menu, a lecture on the coffee making given both in French and Italian by a professor from the University of Coffee in Paris and an Italian professional taster at Illy’s since 30 years !

Illy, what is it ?
This is an Italian brand of coffee, at the origin of the creation of the first paper coffee bags (by Ernesto Illy – and no,  Georges Clooney has invented nothing !).
Since 2003, Illy created its first Illy café outside Italy in our dear capital.

The concept ? A chic bistrot decorating in red and black, bar in steel, an illimited choice of Illy coffees. Moreover, products 100% made in Italy (even the delicatessen, the seats and a part of the staff come from there!).

Above the central table, a very surprising big ceiling decoration : tens of cups customized each year by a new artist (last year it was the Spanish moviemaker Pedro Almodovar’s turn).
A farandole of colored cups for the big pleasure of your eyes !

On the right wall, the shadows of faces almost kissing (a wink to the « café nommé désir »?), further, black and white photographies from Sebastio Saldago in honor of the coffe-cultivators, on the left, the big steel bar, one of the « esspressemente concept » symbols.

And there, you are wondering why I spoke about the blogwriters…

Well tonight, we were 5 Parisian blogwriters invited to this tasting event where we learnt to taste coffee correctly (Fabiana, the « pro » taster tastes more than 120 ones a day !), that 120 millions people work in the farm sector of the coffee production in the world, that arabica is better than robusta and even that Paris is the test-city for the implementation of new concepts all over the world !

Except MissaParis, were there Eloise from ParisTempsLibre, Naïma from les Bons Plans de Naïma, Sophie from Gourmetise and Anne from Une gourmande à Paris.

Finally, the discovery of a nice place to drink a good Italian coffee, the meeting with Parisian blog-friends, and all of this in front of a cup full of the mix of 9 coffees from 15 different countries : a little of Peru, India, Brasil and I don’t know where in a little cup in Paris !

What else ?
(Final sentence already used but inevitable !)

Illy Esspressemente
13, rue Auber
75 002 Paris
Métro Opéra

2 Commentaires

Classé dans Bars / Cafés

« L’Epicerie », Montorgueil et la nouvelle quête de MissaParis / « L’Epicerie », Montorgueil and the new quest of MissaParis


Ce qui est bien quand on est MissaParis, c’est que l’on fait plein de découvertes ! Ce qui devient plus difficile, c’est quand on demande à MissaParis de trouver LE resto qui fera d’un déjeuner de retrouvailles un moment parisien pas comme les autres.

MissaParis sèche. Non pas qu’elle ne connaisse aucune bonne adresse mais il faut bien découvrir de nouveaux endroits pour mieux vous en parler…

Aussi, samedi dernier me suis-je dit que j’emmenerais mes amies dans un quartier que j’apprécie et où je n’ai encore testé aucun restaurant…

Montorgueil ! Vous connaissez ? Une rue comme un village en plein centre de Paris. Des pavés, des petits commerçants, des étals de fromages, de charcuterie, une boulangerie réputée dans tout le petit Paris, des terrasses remplies même en hiver…

Manque de chance, les restaurants à l’angle de la rue Tiquetonne sont fermés. On remonte la rue, rien qui nous tente. Il est 13h30, les estomacs commencent à crier famine. On redescend la rue, jusqu’aux Halles.

Et voici « L’Epicerie ». De l’extérieur, rien d’extraordinaire. A l’intérieur, des couleurs chaudes, de grandes tables en bois décorées d’épices, des chaises plutôt confortables, de vieilles affiches publicitaires sur les murs…

Les cartes arrivent… et les gourmandes que nous sommes ont quelques difficultés à choisir ce qui se trouvera quelques minutes plus tard dans nos assiettes !

Tartare de thon et ses petits légumes, salade de gésiers et de magrets, saumon mariné et son pain grillé… Encore de la place pour un petit dessert ? Vous feriez mieux !
Charlotte aux fruits rouges et son coulis, croquant aux pommes et sa boule de glace à la vanille, et le must, un fondant très fondant au chocolat sur une mer de crème anglaise…

L’addition ? Pas si salée que ça ! Autour de 20 € par personne.

Résultat ? MissaParis a choisi le quartier, les gourmandes le restaurant, et voici une nouvelle découverte pour la gourmande que je suis et pour vous chers lecteurs…

 

Restaurant L’Epicerie
30 rue Montorgueil, Paris 2ème
Tel : 01 40 28 49 78
Métro Etienne Marcel ou les Halles

______________________

What is nice when you are MissaParis, that is you make a lot of discoveries ! What becomes difficult, that is when MissaParis is asked to find THE restaurant which will make a reunion lunch a Parisian moment not like the others.

MissParis is stuck. Not that she knows no address but she has to discover new places to make you them discovered better …

So, on last Saturday I told myself I would bring my friends in a quarter I like and where I had never tested any restaurant…

Montorgueil ! You know it ? A street like a village in the center of Paris. Cobblestones, shopkeepers, stalls of cheese, cooked meats, a baker famous in all the little Paris, terrasses full even in winter…

Lack of luck, the restaurants in the corner of the Tiquetonne street were close. We go up the street, nothing tempts us. It’s 1:30 pm and our stomacs are starving. We go down the street all the way to the Halles.

And here is « L’Epicerie ». From the outside, nothing extraordinary. Inside, warm colors, big wood tables decorated with seasoning, quite comfortable chairs, old advertising posters on the walls…

The menus arrive… and the gourmandes we are have some difficulties to choose what will be in our plates in a few minutes !

Tartare of tuna and its little vegetables, salad of gizzards and duck filets, pickled salmon and its toasted bread… Still place for a desert ? You should better!

Charlotte with red berries and its coulis, crunchy biscuit with apples and its vanilla ice cream, and the must, the very melting chocolate fondant on its sea of crème anglaise…

The bill ? Not so expensive ! Around 20 € per person.

Conclusion ? MissaParis has chosen the quarter, the  gourmandes the restaurant and here is a new discovery for the gourmande I am and for you, dear readers…

 

Restaurant L’Epicerie
30 rue Montorgueil, Paris 2ème
Tel : 01 40 28 49 78
Métro Etienne Marcel ou les Halles

5 Commentaires

Classé dans Restos / Restaurants

Pour nous, « Les p’tites indécises » ! / For us, « Les p’tites indécises » ! (the little undecided ones »)


« Les p’tites indécises » c’est pour nous ! Celles (et ceux) qui ne savent pas quoi choisir devant l’ardoise remplie de noms délicieux !

Et si je prenais une salade, ou plutôt un plat cuisiné ?  Oh et puis ce tartare de légumes frais n’a pas l’air si mal…

Quoi ? Vous aussi vous êtes indécis(e)s ? Alors filez dans ce restaurant du 11ème arrondissement vous lécher les babines devant le menu et mettre des heures à choisir entre tel et tel plat, à déguster de la bonne cuisine française simple mais avec une présentation originale, une salle décorée avec gout, une véranda qui sent bon les vacances et donne envie d’être déjà en été et des serveurs souriants. What else ?!

Les p’tites indécises
2, rue des 3 Bornes 75 011 Paris
Tél : 01 43 57 26 00
Métro : Oberkampf

_________________________

« Les p’tites indécises » (the little undecided ones) is for us ! Those who can’t choose in front of the slate full of delicious names !
And if I took a salad, or a warm meal ? Oh and the tartare of fresh vegetables doesn’t seem bad…

What ? You are undecided too ? So go to this restaurant of the 11th arrondissement to lick your chops in front of the menu and spend hours choosing between this and that meal, to sample simple good French cuisine but with an original presentation, a room decorated with taste, a veranda which smells holidays and makes us want to be in summer already and smiling waiters. What else ?

Les p’tites indécises
2, rue des 3 Bornes 75 011 Paris
Phone : +33 (0) 1 43 57 26 00
Métro : Oberkampf

1 commentaire

Classé dans Restos / Restaurants

« Faire trempette » au Jardin du Luxembourg / « To have a quick dip » next to the Jardin du Luxembourg


« Faire trempette », c’est littéralement ce que signifie « dip ». Le « Dip’s », c’est le nom de ce restaurant que je viens de tester samedi dernier. Pourquoi je vous le conseille ? Pour les raisons suivantes :

1. Pour l’emplacement : à deux pas du Jardin du Luxembourg et du Panthéon, ce restaurant est facile à trouver et permet de continuer la soirée dans un pub à Saint-Michel, à quelques centaines de mètres de là.

2. Pour l’ambiance : cosy, chaleureuse, l’ambiance y est détendue. Petite musique jazzy en fond, petits fauteuils ronds, tables carrées pour plus d’intimité, menus inscrits sur l’ardoise, et grand sourire sur le visage des serveuses.

3. Pour les produits : que du frais ! Les carottes et les courgettes ont l’air de vrais légumes et non de produits sortis tout droit du congélateur. Les frites sont faites maison, à partir de vraies pommes de terre. Et les desserts ont le gout de ceux faits par nos grand-mères…

4. Pour le concept : au « Dip’s », on « dip ! De l’entrée au dessert, vous choisissez votre sauce, que l’on vous apporte dans une petite verrine dans laquelle vous trempez vos aliments. Sauces, je le rappelle, entièrement faites maison et selon l’imagination de la maitresse des lieux !

Mes suggestions (ou les suggestions gourmandes de MissaParis) : Après les bâtonnets de légumes et le cocktail de la maison en apéritif, je vous conseille les noix de Saint-Jacques et la « fraicheur de fêta », le tout servi avec des petits légumes vapeur et les fameuses frites comme celles de ma Mamy, et servies avec une sauce blanche légèrement aillée.
En dessert, les mini-financiers et la sauce chocolat. J’ai aussi gouté la gaufre avec cette même sauce chocolat, et son moelleux en ferait craquer plus d’un !

Le Dip’s
62, rue Monsieur le Prince
75 006 Paris
Tél : 01 43 29 05 04

Menus :
– 13 € le midi
– 20 € le soir : cocktail + plat + dessert
– 24 € le soir : cocktail + entrée + plat + dessert

Ps: Un grand merci à ma Framboise pour cette jolie découverte !

_________________________

« Dip’s » is the name of the restaurant I tested on last Saturday. Why do I advise it to you ? For the following reasons :

1. For the place : just next to the Jardin du Luxembourg and the Panthéon, this restaurant is easy to find and enables to continue the night in a pub in Saint-Michel, at a few hundred meters from there.

2. For the atmosphere : cosy, warmful, the atmosphere is relaxed. Little jazzy background music, little round seats, square tables for more intimacy, menus written on the slate, and big smile on the waiters’ faces.

3. For the products : only fresh ones ! Carrots and courgettes look like real vegetables and not products coming from the freezer. French fries are home-made ones, from real potatoes. And the deserts have the taste of those made by our grand-mothers…

4. For the concept : at the « Dip’s », we « dip ! From the starters to the desert, you choose your sauce that is brought in a little glass in which you put your food. Sauces, I remind you, that are home-made and come from the imagination of the house owner !

My suggestions (or the yummy suggestions of MissaParis) : After the sticks of vegetables and the home-made cocktail for the aperitif, I advise you the noix de Saint-Jacques and the « fraicheur de fêta », the all served with little steam-cooked vegetables and the famous French fries like my Grand-ma’s ones, served with the garlic white sauce.
For desert, the small cakes with the chocolate sauce. I have also tested the waffle with the same chocolate sauce, and its softiness which would please to more than one gourmand !

Le Dip’s
62, rue Monsieur le Prince
75 006 Paris
Phone: +33 (0)1 43 29 05 04

Menus :
– 13 € for lunch
– 20 € for dinner : cocktail + meal + desert
– 24 € for dinner : cocktail + starter + meal + desert

Ps: A big thanks to my Framboise for this nice discovery !

Poster un commentaire

Classé dans Restos / Restaurants

Le Café « Les Rosiers », comme à la maison. / The Café « Les Rosiers », like at home.


Un ami m’avait parlé de ce café en me disant que je devais « absolument » y aller ! J’y étais passée, une fois, mais n’y étais jamais entrée, la vitrine un peu vieillotte ne m’ayant pas attirée plus que ça.

Quelques semaines plus tard, ce même ami organise une petite soirée dans ce café. Cette fois-ci, plus question d’y échapper !

Et j’avoue ne pas avoir été déçue. Le style est certes ancien, un peu démodé, « rustique » pour faire un peu plus chic. De vieilles tables en bois, une vieux bar, des rideaux un peu passés… Mais où est-ce qu’il nous a emmenés ?!

Et puis Madame Sakhoun Dagarian entre scène et me fait instantanément changer d’avis. Avec la douceur d’une maman, elle me demande d’un sourire sincère : « alors ma chérie, qu’est-ce que je te sers? ».

Je crois que je suis adoptée… et que j’ai adopté les lieux ! Une fois assise sur la banquette, plutôt confortable ma foi, on m’amène un verre ballon. Et dans ce verre ballon, du kir à la violette. Une couleur acidulée qui réchauffe et un goût sucré sur les lèvres.

La soirée se poursuit, nous sommes une dizaine et presque les seuls clients du café. L’endroit est petit, mais convivial.

Finalement, nous restons dîner. Normalement, ils ferment à 20h30. Mais quand il y a du monde, ils laissent ouverts…

A la carte, pas de farandoles de mets originaux mais des plats simples, traditionnels qui sentent bon et font envie !
Un bourguignon, une blanquette de veau, une souris d’agneau ? Ça mijote dans la marmite !
On se croirait presque à la maison…

Sur une petite pancarte est écrit « il est interdit de ne pas finir son assiette »; qui a dit que nous n’allions pas finir ?!!

Tiens tiens, il est 23h passées… J’ai passé une excellente soirée entourée d’amis, dans le seul endroit animé de la rue des rosiers, en plein Marais, que demander de plus ?
Ah si, je prendrais bien un autre kir à la violette !

Café Les Rosiers
Madame Sakhoun Dagarian
2, rue des Rosiers 75 004 Paris
Tél : 01 48 87 94 09
Métro Saint-Paul.

_______________________

A friend had spoken to me about this café saying that I « absolutely » had to go there ! I passed in front of it once, but I hadn’t entered, the window was a little dowdy and didn’t attract me very much.

A few weeks later, the same friend organised a little party in this café. No way to escape again !

And I have to admit that I haven’t been disappointed. Well the style is quite old-fashioned, « rustic » to be more chic. Old wood tables, an old bar, a little used curtains… But where did he bring us ?!

And then Madame Sakhoun Dagarian comes on and instantaneously makes me change my mind. With the softness of a mummy, she asks me with a sincere smile : « so my darling, what can I bring to you? ».

I think I am adopted… and that I have adopted the places ! Once sat on the banquette, quite confortable well yes, I am brought a wine glass. And in this wine glass, white wine with violet. An acid color which warms up and a sweet taste on my lips.

The party is going on, we are ten and almost the only customers in the café. The place is small, but warmful.

Finally, we stay for dinner. Normally they close at 8:30 am. But when there are people, they remain open…

At the carte, no farandoles of original delicacies but simple and traditionnal dishes which smell good and yummy !
Beef bourguignon, blanquette of veal, lamb shanks ? That’s simmering in the pot !
We feel like at home…

On a little notice is written « it is forbidden not to finish your plate » ; who says we were not going to finish it ?!!

Well well, it is alreay 11 pm… I spent an excellent evening with friends, in the only lively place in the rue des rosiers, in the middle of the Marais, what else ?
Oh yes, I really would like another white wine glass with violet !

Café Les Rosiers
Madame Sakhoun Dagarian
2, rue des Rosiers 75 004 Paris
Phone : +33 (0) 1 48 87 94 09
Metro Saint-Paul.

2 Commentaires

Classé dans Bars / Cafés, Histoires parisiennes / Parisian stories, Restos / Restaurants

Le Patata Café d’Opéra / The Patata Café of Opéra


Comme l’indique son nom, au Patata Café, on mange… des patates !! Mais attention, pas de simples « patates », ça, on peut le faire à la maison !

De belles et grosses pommes de terre garnies selon votre gout : saumon fumé à la crème, bœuf et concassé de tomates, trois fromages, fondue de courgette et gratiné de fromage… de quoi ravir toutes les papilles !

Ça, vous pourrez me dire, on peut aussi le cuisiner à la maison. Mais au Patata Café, c’est servi avec le sourire jusqu’aux oreilles, dans un cadre cosy et sympa, et la magnifique vue de l’Opéra Garnier illuminé après diner, ce n’est pas sûr que vous l’ayez de la fenêtre de votre salon… Et ça, ça n’a pas de prix !

Patata Café
25, boulevard des Italiens
75 002 Paris
Tél : 01 42 68 16 66

Menus à partir de 11€ le midi (Patata + buffet de salades composées) et de 13,90€ le soir (Patata + dessert).

__________________________

As its name says, at the Patata Café, we eat… potatoes ! ! But be carreful, not only simple ones, that, we can do it at home !

Nice and big potatoes baked according to your taste : smoked salmon with cream, beef and crushed tomatoes, three cheeses, fondue of courgettes with cheese au gratin… to please all the taste buds !

That, you could tell that we can also cook it at home. But at the Papata Café, that is served with the grine from ear to ear, in a nice and cosy setting, and the beautiful view of the enlighted Opéra Garnier after diner, that is not sure you have it from the window of your living room… And that, that’s priceless !

Patata Café
25, boulevard des Italiens
75 002 Paris
Tél : 01 42 68 16 66

Menus from 11€ for lunch (Patata + buffet of mixed salads) and from 13,90€ for diner (Patata + desert).

2 Commentaires

Classé dans Restos / Restaurants